Spécial Arthrose : Glucosamine et Chondroïtine, leur bienfaits pour vos articulations

Certains compléments alimentaires permettent de soulager les problèmes d’arthrose, parmi eux, on retrouve la glucosamine et chondroïtine qui se placent en bonne position dans la prévention des difficultés articulaires.

Alors quelle est l’efficacité réelle de ces produits, à quelles doses peut-on les prendre? Comment agissent-ils ? Voici un petit tour d’horizon afin de mieux comprendre de ces substances, avant de les tester vous-mêmes.

Quel est l'impact de ces deux éléments sur la structure articulaire ?

La glucosamine et la chondroïtine sont reconnues comme des molécules de référence dans le traitement des articulations. Voici comment elles fonctionnent, de manière simplifiée :

La glucosamine tout d'abord, est synthétisée naturellement pas les articulations.

Le corps a besoin de cette molécule, afin d'assurer le renouvellement permanent des ligaments, des tendons ou encore des cartilages.

La glucosamine permet donc de rendre les articulations plus résistantes, de limiter leur dégradation et de favoriser l'équilibre nécessaire au métabolisme articulaire.

Pour résumer es effets, la glucosamine permet de renforcer le renouvellement des principaux constituants de base des articulations (protéoglycanes et acide hyaluronique notamment).

Ensuite, l'apport de glucosamine limite les métalloprotéases, qui sont des enzymes engendrant une dégradation des articulations. Ce produit réputé permet également de retarder l'érosion des cartilages, et contribue largement à diminuer les épisodes douloureux.

Les études menées depuis 25 ans démontrent que la glucosamine est globalement très bien tolérée par les patients  atteints de déficiences articulaires, et améliore leur qualité de vie en limitant la prise d'anti-inflammatoires.

ü La chondroïtine, encore appelée sulfate de chondroïtine, est également  synthétisée de manière naturelle par les articulations. C'est une molécule qui va venir soulager les douleurs articulaires, engendrées par une arthrose légère ou modérée

La chondroïtine est l'un des constituants essentiels du  cartilage, présente dans les os mais aussi dans la peau et la cornée. 

Naturellement produite par l'organisme, elle participe à la formation du tissu cartilagineux, qui a pour rôle d'assurer l’élasticité du cartilage, ainsi que la souplesse et la résistance des articulations.

La chondroïtine contribue ainsi à ralentir, voir à arrêter la dégénérescence des tissus articulaires, et soulage les douleurs de l'arthrose. Le mode d'action de cette substance  est aujourd'hui mieux connu, depuis sa mise  en évidence en 1960 et les recherches qui ont suivi.

On a appris  ainsi qu'elle  favorise d'une part la reconstruction des cartilages, inhibant en partie l'enzyme nommé hyaluronidase, responsable de la dégradation cartilagineuse.

De plus, il est prouvé que la chondroïtine agit sur le développement du cartilage et du  liquide synovial, tout comme la glucosamine, et joue un rôle dans le  processus  inflammatoire.

L'impact de ces deux substances au sein de la structure articulaire est donc largement reconnu, un dosage adapté permettant  d'optimiser les effets.

 La synthèse et l'utilisation de ces deux molécules à effet chondroprotecteur.

En laboratoire, la glucosamine et la  chondroïtine sont   synthétisées, d'une  manière différente que par le corps humain. Ainsi, elles sont généralement extraites de la chitine, qui est un composant que l'on retrouve chez les crustacés : carapaces de crabes,  crevette ou homards, qui sont utilisés  pour la synthèse.

La glucosamine et la chondroïtine sont ensuite vendues en gélules, que l'on peut trouver comme complément alimentaires pour imiter la perte d'élasticité des cartilages et retarder leur destruction.

C'est le  cas  du nouveau produit que lance en exclusivité BioEnergies fin janvier...

Les traitements habituels de l'arthrose  se contentent de soulager la douleur  ou l'inflammation, tandis que ces deux compléments vont aider l'organisme à régénérer le cartilage, dans le but de stopper l'arthrose. En effet, ils stimulent la synthèse de nouveau cartilage, soulageant les articulations.

Rappelons que l'arthrose est une maladie dégénérative, qui évolue lentement au fil des années. Elle débute avec une dégradation du cartilage, avant que les premières douleurs ne se fassent sentir.

On la retrouve le plus fréquemment au niveau des genoux, des hanches, des doigts ou encore des cervicales.

L'arthrose est due à une défaillance au niveau de la matrice arthrosique, le corps ne produisant plus assez de collagène pour assurer le bon mécanisme de l'articulation. En parallèle, des enzymes participent à la destruction du cartilage articulaire. Le manque de collagène est souvent du à l'âge, et peut être compensé en partie par certaines substances.

Il n'est pas trop tard

La glucosamine et la chondroïtine vont pouvoir agir ensemble pour stopper l'arthrose ; pris séparément, ces deux molécules sont efficaces, mais c'est leur action combinée et elle seule qui va permettre une vraie action de réparation concernant  l'arthrose. Il s'agit de substances qui, en association, possèdent un potentiel "chondroprotecteur", cela signifie plusieurs choses...

Elles favorisent tout d'abord la synthèse des cellules cartilagineuses et de l'acide hyaluronique ; ce dernier est une substance qui va influer sur la viscosité   du liquide synovial, permettant la bonne lubrification entre la membrane synoviale et le cartilage.

L'effet chondroprotecteur permettra également d'inhiber les enzymes qui travaillent à la dégradation du cartilage, puis de soulager la douleur et l'inflammation.

Quels sont les avantages d'une supplémentation ?

Ces compléments alimentaires naturels répondent bien aux besoins liés aux rhumatismes, à la condition de respecter les doses prescrites. Les doses recommandées dépendent notamment du poids de chacun.

Il faudra également prendre en compte l'avancée de la maladie, sa vitesse d'évolution et l'intensité de la douleur.

Avec une prise simple et rapide, ces compléments alimentaires présentent l'avantage d'être à la fois pratiques et efficaces. Il faudra toutefois faire preuve de patience en début de traitement, et compter quelques semaines avant d'en ressentir tous les effets bénéfiques.

Une supplémentation en glucosamine et chondroïtine accompagnera parfaitement une hygiène de vie adaptée, afin de limiter au maximum les désagréments liés à l'arthrose.

Conserver une activité physique minimum est par exemple très important, car c'est cela qui entretient la production de liquide synovial et la souplesse des articulations.

La sensation d'être "rouillé" vient ainsi du fait que le liquide synovial n'a pas été mobilisé pendant une trop longue période, et s'est épaissi.

Le cartilage s'usera donc moins vite si l'on mobilise ses articulations. En pensant

Bien sûr à s'échauffer progressivement, et à adopter une alimentation saine.

 Pourquoi combiner la glucosamine et de la chondroïtine ?

L’association glucosamine et chondroïtine est aujourd'hui jugée pertinente, car il est démontré que les mécanismes d’action de ces deux molécules sont différents et complémentaires.

En cas d'arthrose, le mécanisme des articulations s'enraye, et l'organisme n'arrive plus à faire face à la dégradation.

De plus, avec l'âge, la production naturelle de ces deux substances par le corps diminue progressivement. Ainsi, avec la prise simultanée de glucosamine et de chondroïtine, on redonne l'équilibre qui permet à l'organisme de fonctionner normalement, et de faire face à l'arthrose. Les estimations montrent que la prise de ces deux produits améliore l’état des personnes touchées par l'arthrose, dans près de 80 % des cas.

Avec une action bénéfique sur le long terme, l'association glucosamine et chondroïtine représente une solution à la maladie accablante qu'est l'arthrose. Cela peut permettre entre autre de retarder une opération chirurgicale, et améliore notablement la qualité de vie en réduisant les douleurs. De plus en plus préconisées, ces substances naturelles font encore aujourd'hui l'objet d'études poussées, afin de mieux cerner leur mode d'action et leurs effets secondaires. Les bienfaits ont en tout cas été largement mis en avant jusqu'à maintenant, rendant ces produits crédibles et sérieux en réponse à l'arthrose.