DIGESTION :

Préparer son système digestif avant les fêtes

 

La période des fêtes de fin d’année vient de débuter : illuminations, course aux cadeaux de Noël et… la préparation du festin familial !
Que de bonnes choses à prévoir sur la table, mais vous savez que chaque année c’est la même histoire, il vous faut plusieurs jours pour vous remettre de ce trop-plein de nourriture.
Cependant, hors de question de se priver des fameux canapés ou encore de la part de bûche tant attendue.
Que faire alors pour limiter les désagréments digestifs tout en profitant de ces moments conviviaux et délicieux ?

Jusqu’à présent, on se souciait plus de l’après-repas de fête, en effectuant des détox à base de tisane ou encore de bouillons. Cette année, il est plutôt recommandé d’anticiper et de se mettre à la prétox !

 


 Le Principe de la prétox

Nous connaissons tous la détox, cette cure que nous effectuons généralement après les fêtes pour alléger et assainir nos organes digestifs, largement sollicités par des repas trop copieux/gras/sucrés.

La prétox est basée sur le même principe, mais AVANT les repas de fêtes.
Le but de la prétox est d’agir dans l’anticipation, de mettre son organisme dans de bonnes dispositions digestives, de soutenir les organes qui vont être sollicités plus qu’habituellement, et favoriser un bon état de forme qui permettra de se remettre beaucoup plus rapidement.

Fini le teint vaseux, la langue chargée, les aigreurs d’estomac et les crampes intestinales !
Grâce à la prétox, retrouvez la forme et préparez au mieux votre corps pour passer de bonnes fêtes de fin d’année, sans les lendemains difficiles qui vont avec.

 


La prétox et l’alimentation

  • Rééquilibrer son alimentation

Environ un mois avant les fêtes de fin d’année, il est recommandé de revoir son alimentation en vue de ces repas festifs.
Améliorer ses habitudes alimentaires et adopter une ligne de conduite saine vont permettre de remettre son organisme sur les rails. Avec une alimentation équilibrée qui apporte au corps tout ce dont il a besoin, celui-ci ne souffre plus de carences ou manque d’énergie. Ainsi, on retrouve de la vitalité et un meilleur état de forme.
Si vous ne savez pas par où commencer, inutile de se lancer dans un régime !
Il suffit dans un premier temps d’éliminer les repas trop copieux, gras et/ou sucrés.

Voici quelques conseils pour vous aider au quotidien :

-          On diminue la quantité de ses repas progressivement.

Les repas trop copieux pèsent sur l’estomac et font travailler le foie et le pancréas en excès. Résultat : on se sent ballonné, avec une sensation de pesanteur gastrique très désagréable.

Pour diminuer progressivement ses quantités sans pour autant se priver, il est conseillé d’intégrer systématiquement des légumes et/ou céréales complètes à vos repas. Ces aliments sont peu caloriques et riches en fibres, ces dernières gonflent dans l’estomac et créent une sorte de gel qui amène plus rapidement à satiété. Cela permet de manger moins et  sans la sensation d’avoir faim.

 

-          On supprime les sources de sucres simple

Les boissons sucrées ou encore les bonbons, gâteaux ou autres chocolats.
Ces aliments riches en sucres simples vont solliciter le foie et créer des sources de fermentation au niveau des intestins.

 

-          On boit 1.5 L d’eau par jour au minimum.

Durant la prétox, on supprime toute consommation d’alcool. Privilégiez l’eau qui est la seule boisson indispensable pour l’organisme. Une bonne hydratation est la base pour être en forme, aider au transport des nutriments, vitamines et minéraux ainsi qu’à l’élimination des toxines.

Il est conseillé de consommer en cette période des tisanes de romarin, fenouil, menthe poivrée ou encore du thé vert pour favoriser le fonctionnement du système digestif et des reins.

 

-          On évite les préparations industrielles.

Les plats tout prêts, les préparations surgelées ou encore les produits issus de la biscuiterie, sont autant d’aliments qui renferment de grandes quantités cachées de graisses, sucres, sel.

Si l’on consomme ce genre de plats trop régulièrement, on expose notre organisme à des problèmes de santé sur le long terme, et à court terme un travail excessif au niveau des organes de la digestion. De plus les vitamines et minéraux nous aidant à être en forme se retrouvent en quantité faible dans ce genre de plats tout-prêts, donc autant cuisiner « maison » pour être en meilleure santé, en forme, et obtenir une meilleure digestion.

 

-          On privilégie les cuissons douces.

Cela permet de limiter l’ajout de matières grasses trop important.

Il est conseillé de plutôt cuire à la vapeur, au four, afin de conserver les vitamines et minéraux des aliments.


 

  • Être actif

 Lorsque les journées se refroidissent et se raccourcissent, il devient difficile de se motiver à rester actif, et pourtant les bénéfices sont nombreux !
Etre actif avant la période de fêtes va permettre à l’organisme de maintenir une bonne masse musculaire qui participe à maintenir une bonne vitalité. L’oxygénation des poumons et l’exposition aux rayons UVs vont aider à s’assainir et faire le plein de vitamine D.

 Il est conseillé d’effectuer 15 à 20 minutes de marche au quotidien, mais si vous êtes vraiment réfractaire au froid, vous pouvez également vous mettre à la natation, au yoga ou même au stretching. Un bon moyen d’éveiller son corps, d’oxygéner ses cellules et améliorer également sa digestion.


 

  • Se purifier avec des plantes

 Les organes les plus sollicités après les fêtes sont les organes de la digestion : le foie, le pancréas et les intestins. Pour les rendre plus opérationnels et plus résistants, prêts à affronter les repas copieux des fêtes, il va falloir anticiper. L’action des plantes et des actifs naturels peut être d’une aide précieuse.

-          Assainir et préparer son foie

Le foie est un carrefour de filtration dans notre organisme. De très nombreuses substances issues de la digestion lui parviennent, et ensuite il lui revient le rôle de faire le tri.
Il peut stocker et répartir les nutriments, dégrader les substances toxiques, et produire de la bile.
Lorsque le foie est surchargé à cause d’une alimentation excessive, son travail en est altéré, les graisses sont moins bien digérées, il se retrouve surchargé et des sensations de désordre digestif peuvent apparaître.

 Pour éviter cela, certaines plantes sont recommandées :

  •  Le radis noir, l’artichaut ou encore le brocoli, aident à soutenir les fonctions de détoxification du foie.
  • Les feuilles de Boldo : Arbre originaire d’Amérique du Sud, ses feuilles sont utilisées pour soutenir les fonctions hépatiques et biliaires.
  •  Le pissenlit : aide à la production de bile, nécessaire pour aider à la bonne digestion des graisses.

-          Préparer ses intestins

 La flore intestinale abrite une colonie de millions de bactéries qui ont pour rôle de nous aider à digérer et renforcer notre immunité locale. En somme, elles nous sont indispensables !
Avec les fêtes, une alimentation riche et forte en excès, notre microbiote a tendance à se déséquilibrer, voir s’appauvrir. Les conséquences sont des difficultés à digérer correctement, l’apparition de troubles du transit, de la fatigue.
Pour anticiper ces effets indésirables et renforcer la flore intestinale, il est préconisé avant les fêtes d’effectuer :

  • Un léger nettoyage du colon à l’aide de plantes douces comme la Chlorella ou encore la Pensée sauvage.
  • Un renforcement du microbiote grâce à la prise de Probiotiques. Un concentré de bonnes bactéries qui vont venir renforcer l’immunité, renforcer la capacité d’absorption des intestins et leur bon fonctionnement.
  • Une aide pour détoxifier l’organisme comme l’Aloe vera. Riche en anti oxydants, il détient des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et dépuratives.

-          Lutter contre la constipation.

Avant d’attaquer cette période de fêtes, il est recommandé de traiter les problématiques de transit paresseux.
Pourquoi ?
Tout d’abord pour se sentir allégé, soulagé et enfin pour limiter l’inconfort digestif présent qui ne pourrait que s’empirer avec les repas de fin d’année.
Retrouver un transit normal permettra un meilleur fonctionnement du tube digestif, une digestibilité améliorée.
Pour aider à cela, il ne faut pas hésiter à consommer du séné. C’est une plante aux vertus laxatives douces, sans douleur ni effets secondaires.
En cas de constipation chronique ou occasionnelle, il est conseillé d’en consommer au besoin un mois à quinze jours avant les fêtes.


 

Grâce à l’ensemble de ces bonnes pratiques, la prétox est un excellent moyen d’avant tout se remettre en forme, faire le plein de vitalité et aborder les fêtes sereinement.
Adopter des mesures saines et dépuratives pour son organisme avant les excès de fin d’années va permettre de se sentir mieux et d’anticiper les désagréments d’une mauvaise digestion.
Alors vous pouvez décider de ne plus avoir à subir les difficiles lendemains de fêtes, juste à profiter de ces moments conviviaux l’esprit et le corps léger. 

 

 

 

 

Detox'Patch

Detox'Patch

Pendant la nuit, les patchs accélèrent l'élimination des toxines et nettoient votre organisme.
24,90 €
5,5% taxe inclut
Chlorella

Chlorella

Votre allié contre les toxines

Special Price 16,45 €

prix initial 23,50 €

5,5% taxe inclut
Aloe Vera Jus PREMIUM

Aloe Vera Jus PREMIUM

Découvrez les vertus du pur jus d'Aloe Vera sur votre organisme

24,90 €
5,5% taxe inclut