Recette spéciale digestion:

Légumes lacto fermentés

 

   -

Ingrédients (pour 1 Bocal)-

 

 

1/2 betterave en dés

• 1/2 concombre en rondelle

1 gros cornichon entier

2 carottes en rondelle

Quelques fleurettes de chou fleur

Une poignée de haricots vert

1 petit morceau de gingembre

1 gousse d'ail

gros sel marin

1 grand bocal hermétique

 

 


 Préparation de la recette


  1. Rincez vos légumes à l'eau fraîche. Coupez-les en dés ou rondelles pour les plus gros.
    Emincez finement le gingembre. Equeutez les haricots vert.
  2. Préparez la saumure : faites bouillir de l'eau et la faire refroidir complètement. Ensuite, préparez la proportion : 30 g de gros sel marin pour 1 litre d'eau. Pesez le sel et mélangez-le dans la quantité d'eau correspondante. Ensuite, attendre la dissolution complète du sel qui prend quelques minutes avant de l'utiliser.
  3. Remplir les bocaux avec les légumes, en laissant le moins d'espace possible entre eux. Ajoutez la saumure de manière à ce que les légumes soient recouverts. Il faut éviter de laisser les légumes dépasser.
  4. Fermez le bocal hermétiquement avec le joint caoutchouc en place.
  5. Laissez fermenter votre préparation durant une semaine à température ambiante (18-23°C). Puis mettre au frigo. Après quelques jours, des dépôts vont se faire dans le fond du bocal et le liquide va se troubler, c'est normal. Ensuite, le liquide redeviendra clair dans les jours suivants. En attendant, n'ouvrez pas le bocal.
  6. Les légumes seront consommables après 3 semaines environ. Ils se conserveront environ un an bocal fermé.
  7. Le liquide  de conservation (la saumure) pourra être conservée pour remplacer le sel et le vinaigre dans des vinaigrettes ou soupes. Ce sont des aliments vivants riches en probiotiques qui pourront être ajoutés à vos préparations.

 


Bienfaits pour la santé


 

 

La lacto fermentation est un moyen simple et ancestral (eau + sel) de conserver les fruits et légumes sans frigo pendant plusieurs mois, sans l’adjonction d’additifs chimiques, ou encore sans faisant intervenir une stérilisation ou une cuisson.

 

Les aliments ne sont alors ni crus, ni cuits, ils sont fermentés.

 

L’avantage principal est qu’ils sont riches en probiotiques. Ce sont des bonnes bactéries (lactobacilles) qui vont venir peupler et enrichir notre flore intestinale afin de renforcer notre immunité et favoriser une meilleure digestion. 

 

En effet, la fermentation améliore la digestibilité et l’assimilation des nutriments.

 

Enfin, un autre avantage est qu’ils conservent tous les bénéfices des aliments crus, c’est-à-dire la richesse en vitamines et minéraux intacte.