Le blues de l'automne

Connue et reconnue dans le monde entier, la dépression saisonnière arrive chaque année en automne. Elle affecte beaucoup de monde et peut être combattue si on en connaît les symptômes et les remèdes.


La fin de l’été ne rime pas seulement avec rentrée. Le raccourcissement des jours et le soleil se faisant plus rare sont les principaux déclencheurs de la "dépression saisonnière".

Découvert il y a 20 ans, le TAS (Trouble Affectif Saisonnier) apparaît en octobre et dure le plus souvent jusqu’en avril. Les populations nordiques sont les plus touchées et les femmes en âge de procréer y sont encore plus sujettes. La faute à l’arrivée de l’automne qui entraîne des modifications biologiques de l’organisme.

Un changement qui s’opère au point de ressentir de la fatigue, de la mélancolie, voire même de la déprime. Les comportements changent. L’envie de s’isoler et de fuir les contacts est ressentie. On peut devenir agressif, avoir envie de dormir, connaître une diminution de la libido et une boulimie de sucre.

En cause, une lumière naturelle qui décroît fortement avec le mois d’octobre. Ce phénomène dicte à notre corps de passer en mode "nuit" notamment en augmentant le taux de mélatonine, l'hormone du sommeil.

Pour mieux résister, il faut savoir adapter son mode de vie et ne pas se laisser dominer par la morosité ambiante. Apprendre à se faire violence et garder coûte que coûte des activités, sociales et sportives est primordial. Entretenir son corps permet de conserver un bon moral favorable à un passage à l’hiver plus en douceur. En complément, le Millepertuis Bio de BioEnergies est aussi très efficace pour combattre la déprime qui guette. Car, cette solution naturelle aide à évacuer le stress, l’angoisse et la fameuse déprime pour retrouver calme et sérénité.

Choisir et surveiller son alimentation apporte non seulement des vitamines mais évite aussi de prendre ces quelques kilos qui empoisonnent l’hiver.

Ainsi, certains fruits et légumes de saison peuvent aider à combattre ce TAS :

-       La betterave rouge, antioxydante, renforce les défenses immunitaires.

-       La carotte, riche en vitamine B, participe au bon fonctionnement cellulaire et régule les changements d’humeur.

En effet, une carence en Vitamine B3 entraîne des maux de tête, de la fatigue, signes avant coureurs de ces changements d’humeur.

-       L'orange est le fruit hivernal par excellence. Sa teneur en Vitamine C aide l’organisme à lutter contre la

fatigue et le froid. En jus le matin ou en fruit au repas, elle participe au maintien de la forme.

Bien que tout cela contribue à garder un bon état physique, il ne faut pas oublier que la déprime saisonnière est aussi une affection psychologique. Les envies de dormir témoignent certes d’une baisse de la force du sommeil mais peuvent aussi être la conséquence de nuits difficiles et du changement d’heure. Retrouver un sommeil réparateur est donc important. Pour cela, outre la valériane, la mélisse, le tilleul ou encore la fleur d’oranger, la camomille est utile à l’endormissement. C’est d’ailleurs cette plante que BioEnergies a choisie pour rentrer dans la composition du Somnigoutte. En diluant 5 ml dans un verre d’eau, il aide à retrouver un sommeil apaisé.

Apprendre à vivre la dépression saisonnière est donc possible et recommandé. En parler autour de soi permet de ne pas se sentir seul et de mieux surmonter ce trouble.