Le Bambou, source de silice, ami de nos os et de nos cartilages articulaires

Le bambou est une plante appartenant à la famille des Poaceae. Il s’agit d’un grand roseau à croissance rapide pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de haut. Le bambou fait partie des végétaux produisant des exsudats. On appelle "exsudat" ce qui coule de certains arbres quand on incise leur écorce. La résine du pin est l’exemple le plus connu chez nous. Pour le bambou, on procède à une incision au niveau des nœuds de ses tiges. Une exsudation se produit sous forme d’une résine nommée bamboosil en Europe, ou tabashir en Asie.

Cette sécrétion naturelle du bambou a un grand intérêt en naturopathie antirhumatismale à cause de sa concentration extraordinaire en silice : 75 % environ !

 La silice (ou dit aussi silicium) joue un rôle physiologique très important dans l’organisme humain, élément clé :

• Des os, étant un cofacteur structurant du calcium.

• Des cartilages articulaires.

• Des muscles, des tendons et des ligaments.

• De la peau, associée au collagène et à l’élastine du derme.

• Des cheveux et des ongles, liés à la kératine.

• Des parois artérielles, en particulier celles de l’aorte.

• Des tissus de certains organes : cœur, pancréas, poumons, yeux…

 

Mais il y a un problème : quand on viellit, la concentration en silice de notre organisme diminue. C’est la raison pour laquelle, en vieillissant, notre peau se ride, nous perdons nos cheveux, nos parois artérielles se sclérosent, nos muscles perdent leur tonus… et surtout, le plus grave, nos os se fragilisent (ostéoporose), nos cartilages s'émiettent et se désagrègent provoquant l’arthrose.La résine de bambou permet de "nourrir" le cartilage articulaire, ce qui favorise sa régénération. Elle permet aussi de reminéraliser les os concernés par l’articulation et qui ont perdu de leur densité, pour une consolidation de la charpente articulaire. De plus, les tendons et les ligaments assurant la jonction entre les os et les muscles de l’articulation sont eux-mêmes consolidés par la silice que concentre le bambou. Cela permet de retrouver mobilité et flexibilité de l'articulation. Il est essentiel de préciser que le silicium contenu dans le bambou est "bioassimilable" par l’organisme. En effet, tel qu’il se présente dans la nature, principalement sous la forme de sable (minéral), il n'est absolument pas assimilable par notre corps. Nous ne sommes pas des poules qui picorent les grains de sable pour renforcer la coquille de leurs œufs et il est bien évidemment impossible d’avaler du sable pour accroître la solidité de nos os et de nos cartilages !

Heureusement le bambou fait le travail pour nous, en quelque sorte, en puisant dans le sol le silicium qu’il nous restitue ensuite sous une forme dite "bio-assimilable", le préfixe "bio" signifiant "vie".