La vitamine C contre la maladie d'Alzheimer ?

Selon Synadiet, Le Syndicat National des Compléments Alimentaires, une toute récente étude semble démontrer que les antioxydants comme la vitamine C pourraient limiter le risque d’athérosclérose, un facteur de risque de maladies cardiovasculaires et de démences.

Dans cette étude, les chercheurs ont étudié le lien entre l’épaisseur intima media (IMT) de l'artère carotide et les niveaux de vitamines C et E dans le sang de personnes âgées.

Résultats : les niveaux des vitamines C et E diminuaient significativement avec l’épaisseur de la carotide. Or une IMT élevée augmente le risque de maladie cardiovasculaire et de problèmes cognitifs (maladie d’Alzheimer ou AVC), on peut donc conclure que la vitamine C joue un rôle important dans la prévention de la maladie d’Alzheimer et du vieillissement cognitif. 

Pour mémoire l'acérola est une des meilleures sources naturelles de vitamine C.