L'huile de Krill NKO a fait l'objet d'une étude qui démontre son efficacité contre certaines douleurs articulaires.

Le krill est la principale innovation de ces dernières années destinée au soulagement des problèmes articulaires. En norvégien, krill signifie "nourriture des baleines".

Il s’agit du zooplancton dont se nourrissent les baleines, les phoques et les manchots dans les mers froides environnant les pôles de notre planète. C’est dans les eaux de l’Antarctique qu’il y en a en plus grande quantité. Ce zooplancton est constitué de minuscules crevettes au corps translucide et aux organes luminescents, dont il existe plus de 80 espèces, la plus connue étant nommée Euphasia Superba, constituant majeur de l’huile de krill.

L’huile de krill NKO, référence mondiale quant à sa qualité et à son efficacité, est obtenue par un procédé d’extraction breveté mis au point par les chercheurs de l’Université de Sherbooke (Canada).

C’est cette huile qui est contenue dans les capsules d’Arthro-Krill que propose BioEnergies.

L’huile de krill est riche de molécules bénéfiques les fameux EPA (acide eicosapentanoïque) et DHA (acide docosahexanoïque) plus connus sous le nom d’ Omega 3. Associés à des phospholipides, à de l’astaxanthine et à des flavonoïdes, autres actifs de l’huile de krill, ces Omega 3 sont bénéfiques à nos articulations. 

Comment agit Arthro-Krill ?

C’est l’inflammation articulaire qui provoque la douleur, la raideur et la perte de mobilité.

Or une étude clinique* a été réalisée au Canada, sous la conduite du Docteur L. Deutsch, afin d’évaluer l’action de l’huile de krill NKO, au sein du département "Science et Santé" de l’université de Toronto.

Elle concerna 90 personnes souffrant de problèmes articulaires. Cette étude fut randomisée, en "double aveugle", ce qui signifie que la moitié des patients reçut au quotidien une dose de 300 mg d’huile de krill NKO (précisément la dose contenue dans 2 capsules Arthro-Krill) pendant un mois, l’autre moitié un placebo.

Les résultats de cette étude clinique dépassèrent toutes les espérances des rhumatologues concernant les 3 scores WOMAC qui sont la référence mondiale d’évaluation en rhumatologie.

L’étude a démontré que l’huile de krill diminuait le taux de CRP, protéine qui est le marqueur de l’inflammation articulaire provoquée par les débris de cartilage irritant la membrane synoviale.

En effet, les microscopiques fragments de cartilage ont des angles aigus qui abiment la membrane synoviale celle-ci étant particulièrement irriguée en fibres nerveuses, elle réagit fortement en gonflant. C'est ce que l’on appelle une "fluxion" articulaire : l’ensemble de l’articulation gonfle, rougit, devient douloureuse. Il y a véritablement le feu dans l’articulation ("feu" est la racine du mot inflammation), ce qui provoque la douleur, la raideur et la perte de mobilité.

En résorbant cette inflammation, l’huile de krill apaise la douleur, combat la raideur et permet à l’articulation de retrouver sa flexibilité, sa souplesse, sa mobilité. On comprend mieux alors l’efficacité d’Arthro-Krill.

Le Krill est aussi conseillé pour notre cœur et pour notre cerveau Le krill, nous l’avons vu, est une précieuse source d’Oméga 3. Or les Oméga 3 ont d’autres actions bénéfiques que celles concernant le soulagement des problèmes articulaires. Oméga 3 du krill et prévention des accidents cardiovasculaires.

Des études cliniques prouvent l’action multifactorielle des Oméga 3 dans une démarche préventive :

• Action antioxydante, les Oméga 3 du krill freinent la transformation initiale du mauvais cholestérol LDL en cellules spumeuses, celles-là même qui amorcent le processus de l'athérosclérose.

• Action anti-inflammatoire, les Oméga 3 du krill évitent la fissuration et le décollement des plaques d’athérome, et limitent ainsi le risque d’embolie.

• L’action vasodilatatrice des Oméga 3 du krill favorise l’élargissement du diamètre des artères, ce qui permet au sang de mieux circuler.

• L’action hypotensive des Oméga 3 du krill contribue à diminuer les risques car l’hypertension est une cause fréquente des accidents cardiovasculaires. Oméga 3 du krill et prévention du vieillissement cérébral.

En vieillissant nous perdons la mémoire, nous perdons le sommeil, nous perdons la faculté à verbaliser (on cherche ses mots). Cette érosion de l’activité cérébrale s’aggrave avec les années. Or ce vieillissement cérébral peut être freiné grâce aux Oméga 3 du krill.

En effet, les Oméga 3 du krill favorisent la neuromédiation. La neuromédiation s'effectue grâce à des substances comme la sérotonine, l'adrénaline, les endorphines, la dopamine... qui assurent la bonne transmission des informations neurobiologiques dans le cerveau. Les Oméga 3 du Krill fluidifient cette transmission.

Ce n’est pas tout. Les Oméga 3 sont précieux pour le cerveau car cet organe est riche en capillaires sanguins qui conduisent le sang aux neurones et qui sont chargés d’éliminer les déchets du métabolisme cérébral.

Or, les Oméga 3 assouplissent les parois de ces capillaires, favorisant ainsi une meilleure circulation du sang. Au total, pour donner toute sa mesure, le cerveau doit être bien lubrifié et bien irrigué.

C’est la double action des Oméga 3 du krill :

• Lubrification par apport de lipides utiles aux membranes des neurones, favorisant la neurotransmission.

• Irrigation par assouplissement des parois vasculaires.

Comme vous pouvez le constater, les Oméga 3 de l'huile de Krill sont littéralement une bénédiction pour toutes celles et ceux qui se préoccupent de leur santé, qui veulent la préserver et l'améliorer.