Drainer pour mincir...

Le drainage de l'organisme est essentiel à l'amincissement !

L'acte initial fondamental de toute action amincissante efficace et durable est le drainage des déchets et toxines qui asphyxient les cellules et surchargent les tissus. Nous allons prendre une image illustrant ce processus en comparant le drainage au ramonage. Oui, au ramonage ! La suie concentre les déchets de la combustion d’un appareil de chauffage et elle se dépose à l’intérieur de la cheminée, formant une croûte. On doit régulièrement faire ramoner cette cheminée, sinon on risque une dangereuse asphyxie. Or, le drainage s’apparente à un ramonage de notre organisme. En effet, le fonctionnement du corps humain nécessite la combustion du carburant que sont nos aliments. Au sein des cellules, cette combustion s’opère dans les mitochondries. Les nutriments issus des glucides, des lipides et des protéines de notre nourriture sont brûlés dans les chaudières des mitochondries, produisant l’énergie dont nous avons besoin pour vivre. Mais la combustion n’est pas totale. Il reste des déchets comparables à la suie de la cheminée ou aux cendres produites par le bois ou le charbon. Ces déchets sont alors éliminés par nos émonctoires dans la bile, les selles et les urines. Mais il y a un problème : l’élimination de ces déchets suppose le bon fonctionnement du foie, des reins et des intestins. Sinon, une fraction plus ou moins grande d’entre eux s’accumule. Ils deviennent toxiques. Notre organisme "asphyxié" marche alors au ralenti tel un appareil de chauffage dont les tuyaux n’auraient pas été ramonés. Il s’ensuit nombre de troubles : prise de poids, cellulite, fatigue générale, maux de tête, insomnie, teint gris, ballonnements…

L’organisme est comme empoisonné par ses propres déchets. Son drainage est essentiel, une fois par an.

Mieux encore, à chaque changement de saison, en stimulant les émonctoires excréteurs : le foie, les intestins, les reins. En particulier si l’on a un excès pondéral, que l’on veut mincir et affiner sa silhouette. Le drainage essentiel à l’amincissement permet en particulier d’accroître la lipolyse (désincrustation, mobilisation et élimination de la graisse stockée dans les adipocytes).

Ce déstockage des graisses est un élément clé du processus amincissant.

Les plantes stimulant le drainage afin de mincir sont nombreuses : pissenlit, ortie, radis noir, thé vert, reine des prés, safran, hibiscus, artichaut, bardane, boldo, bouleau, bourdaine, bourrache, centaurée, aloe vera, chicorée sauvage, chiendent, fumeterre, pensée sauvage, romarin, saponaire, souci, sureau, ananas, citron, genièvre…