Changement d'heure : Comment préparer son organisme ?

 

Nous passons un tiers de notre vie endormi, et ce temps-là est crucial pour de nombreuses fonctions biologiques de notre organisme : croissance, mémorisation, apprentissage, métabolisme...

Aujourd’hui, nous savons en quoi le sommeil nous est bénéfique, et nous connaissons également les risques qu’engendre son altération sur l’ensemble du corps. L’environnement, l’hygiène et le rythme de vie jouent un rôle sur la capacité à dormir et bien récupérer lors d’une nuit de sommeil. Cet équilibre peut cependant devenir précaire, et notamment au moment du changement d’heure.

 

 

 

 

Pour des raisons d’économies d’énergie, la France a mis en place au début du siècle dernier un système qui consiste à avancer ou retarder l’horloge d’une heure à chaque équinoxe. Aujourd’hui, ce procédé est remis en question quant à sa réelle efficacité mais aussi car il n’est pas sans conséquences pour la santé. Que l’on perde ou que l’on gagne une heure de sommeil, les cycles s’en retrouvent perturbés pouvant provoquer des effets secondaires :

✓ Difficulté à s’endormir

✓ Troubles de l’humeur,

 Manque et/ou excès d’appétit,

✓  Manque de concentration…

Des comportements et habitudes simples peuvent être mis en place pour retrouver un sommeil de qualité

 


Le zoom scientifique


Quel impact à le changement d'heure sur notre sommeil ?

L’organisme est régulé par notre horloge biologique qui fonctionne avec des processus circadiens (alternance jour/nuit). Lorsqu’il fait jour, les rayons lumineux envoient des informations visuelles aux cellules rétiniennes qui se chargent de transmettre au cerveau le mode « veille ». À la tombée du jour, lorsque la lumière diminue, le corps sécrète alors de la mélatonine, hormone favorisant l’état de sommeil et l’endormissement. Lorsque l’on recule l’horloge (-1h), on perd une heure de sommeil et lorsque l’on avance l’horloge (+1), on gagne une heure de sommeil. Le sommeil, qui fonctionne avec des cycles de 24h peut alors être perturbé durant une semaine en provoquant des troubles de l’endormissement, de l’appétit et de l’humeur.

De plus, la mélatonine qui est en charge de réguler le rythme éveil/sommeil est directement impactée par la longueur de la nuit, qui diffère en fonction de l’heure d’été ou d’hiver. 2 heures de lumière faible sont nécessaires pour que la mélatonine atteigne le seuil qui déclenche l’envie de dormir.

 

Les risques d'un sommeil perturbé 

Les troubles du sommeil engendrent des conséquences néfastes sur l'ensemble de l'organisme. Si on ne le prend pas en charge, l'état général peut se dégrader rapidement en entrainant une fatigue intense, une baisse de vigilance en journée, ainsi que de nombreux troubles plus graves. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Des actifs naturels au service de votre sommeil


L'avantage de la phytothérapie pour lutter contre les troubles du sommeil (insomnies, réveils nocturnes) est qu’elle n’entraîne pas de phénomènes d’accoutumance. Les actifs naturels vont agir en douceur pour favoriser un meilleur endormissement et permettre des nuits plus sereines et complètes. En voici quelques-uns des plus recommandés pour améliorer la qualité du sommeil :

 

 

 

 

 

✓ La Passiflore :
La passiflore est une plante qui était utilisée par les Aztèques au XVème pour ses propriétés calmantes. La passiflore est reconnue pour ses vertus tranquillisantes et pour calmer les états anxieux, les troubles du sommeil, l’agitation et le stress. Elle permet de retrouver un sommeil profond et réparateur. La passiflore ne provoque pas d’effet secondaire ni d’accoutumance ainsi, le réveil se fait sans somnolence.

✓ L’Aubépine :
L’aubépine est un arbuste aux rameaux épineux et aux fleurs odorantes sous forme de petits bouquets. Elle est généralement recommandée en cas de stress, d’insomnies. Ses propriétés spasmorelaxantes, calmantes, aident à combattre les troubles du sommeil d’origine nerveuse. Elle n’entraîne aucun effet d’accoutumance, ni d’effets secondaires comme de la somnolence en journée ou des signes de confusion. 
Elle est composée de flavonoïdes (puissants antioxydants), d’huiles essentielles, de potassium et de vitamine C. Consommée en complément alimentaire de manière régulière et prolongée, elle permet d’obtenir des résultats durables.

✓ Le Tilleul :
Le tilleul est un arbre feuillu d’Europe, dont les fleurs sont utilisées pour favoriser l’endormissement. Elles contiennent du mucilage (fibre soluble), des huiles essentielles, des tanins (anti oxydants), du manganèse et de la vitamine C. Elles ont des vertus reconnues notamment pour lutter contre les troubles dépressifs, la fatigue, la nervosité, les migraines et les insomnies. En tisane et en compléments alimentaires, elles sont utilisées pour leur propriété sédative naturelle.

 


Quelques conseils pour un changement d'heure tout en douceur


 Pour s’adapter au changement de rythme provoqué par le passage à l’heure d’été ou d’hiver, il faut prendre des précautions :

✓ Anticiper le changement :
Une semaine avant le changement d’heure, commencer à reculer ou avancer le réveil de quelques minutes par jour. Il est conseillé de faire de même pour les repas, activités. De cette façon, le rythme circadien va commencer petit à petit à se calquer sur la nouvelle heure sans difficulté.

✓ Se lever rapidement :
Il est déconseillé de rester au lit pour grappiller quelques minutes de sommeil, se lever dès la sonnerie du réveil. Ouvrir grand les fenêtres, faire entrer la lumière dans la chambre, s’étirer et lancer sa journée.

✓ La respiration pour trouver le sommeil: 
Il est recommandé quelques respirations abdominales pour favoriser l’endormissement, inspirez en gonflant le ventre et expirez en sortant le ventre. Cela va permettre d’apaiser les tensions du corps et mieux oxygéner le cerveau.

✓  Lire un livre : 
Lire est une activité qui aide à trouver le sommeil. L’esprit s’évade et se déleste des problématiques et soucis de la vie quotidienne. Petit à petit, la somnolence arrive et lorsque les paupières commencent à devenir lourdes, c’est le moment d’éteindre la lumière et de dormir paisiblement.

✓  Le soir, manger léger :
Consommer un repas léger le soir (protéines, légumes, laitage, fruit) va permettre de faciliter la digestion et favoriser l’endormissement au moment de se coucher.

✓ Se reposer :
Pendant la semaine de changement d’heure, il faut privilégier un rythme de vie calme, afin d’avoir de bonnes nuits réparatrices et ne pas creuser la dette de fatigue et de sommeil.

 


Les solutions naturelles recommandées par notre pharmacien


 

Phyto'Sommeil

Phyto'Sommeil

Contribue à retrouver un sommeil reparateur

19,90 €
5,5% taxe inclut

Somnifluid

Somnifluid

Pour bien s’endormir et bien dormir, facilement et naturellement !
16,90 €
5,5% taxe inclut