C'est quoi un système immunitaire ?

 

 

Le système immunitaire est un ensemble de cellules, les leucocytes et les lymphocytes, qui vont agir ensemble pour protéger l’organisme des intrusions et attaques d’agents pathogènes comme les bactéries, virus, champignons et microbes.

 

Ces cellules protectrices vont toutes avoir un rôle particulier, que ce soit la reconnaissance  du pathogène, sa destruction ou encore son élimination.
Elles aident le corps à lutter contre les maladies, en particulier lors du retour du froid et de l’humidité, et les infections auxquelles l’organisme peut être soumis tout au long de l’année.


Quel est le rôle du système immunitaire ?


 Le système immunitaire s’active dès les premières heures de la vie. En effet, le bebe qui vient de naître bénéficie de l’immunité de sa mère, qui lui transmet lors de l’accouchement.  C’est ce que l’on appelle l’immunité innée.
Elle est la première ligne de défense de l’organisme, et met en jeu plusieurs sortes de mécanismes de protection :

-          La peau et les muqueuses, elles permettent de détecter et éliminer les agents pathogènes.

-          L’inflammation, pour signaler la présence d’intrus.

-          Les macrophages et les neutrophiles qui se chargent de manger ou détruire puis éliminer les microbes.

 Ensuite, tout au long de la vie, le système immunitaire continue de se construire, d’évoluer et de se perfectionner. C’est ce que l’on appelle l’immunité acquise.
Les défenses immunitaires de notre corps sont alors capables de se remémorer quels ont été leurs agresseurs et comment les combattre pour les éliminer le plus rapidement possible. C’est ce que l’on appelle la mémoire immunitaire.
L’immunité acquise fait intervenir les lymphocytes, qui sont des cellules spécialisées :

-          Les lymphocytes B > ils produisent des anticorps qui se collent aux microbes et aident le système immunitaire à les détruire.

-          Les lymphocytes T > ils détruisent directement les pathogènes.

 Les avantages des anticorps sont qu’ils vont pouvoir garder le souvenir d’un agent pathogène, et lors d’une prochaine infection, la réponse immunitaire c’est-à-dire la reconnaissance puis la destruction, sera alors beaucoup plus rapide.

 


Quels sont les principaux organes du système immunitaire ?


 Les organes du système immunitaire sont très importants dans le fonctionnement de l’organisme, ils fabriquent, régulent, font voyager et se multiplier les cellules  du système immunitaire.

  • La moelle osseuse
    La moelle osseuse correspond au tissu présent dans la partie centrale des os courts et plats (sternum, côtes, vertèbres, os iliaques…etc).  La moelle osseuse est chargée de fabriquer les cellules du sang à partir de cellules spéciales qui s’appellent les « cellules hématopoïétiques » ou cellules souches. A partir d’une seule de ces cellules, on peut fabriquer un nombre presque infini de n’importe quelle cellule du système immunitaire.
  • Le thymus
    Le thymus est un organe situé dans la cavité thoracique, qui va grandir jusqu’à la puberté puis involuer  à l’âge adulte. Le thymus a un rôle très important dans la mise en place du système immunitaire en assurant la maturation des lymphocytes T.
  • Les ganglions lymphatiques
    Les ganglions sont de petits organes arrondis, disséminés partout dans l’organisme sur le trajet de la circulation de la lymphe qui est un liquide biologique contenant les cellules du système immunitaire.  La principale fonction des ganglions est d’aider au nettoyage de la lymphe et de déclencher des réactions de défenses rapides en cas d’agressions extérieures.
  • La rate
    La rate est un organe situé sous le diaphragme, contre les parois antérieures de l’estomac. C’est un organe qui appartient au système lymphatique. Elle produit les globules blancs qui circulent dans le sang. Elle filtre et purifie également le sang.

 


Comment renforcer le système immunitaire ?


 Le système immunitaire peut parfois se retrouver affaibli, et dans ce cas là, le corps se retrouve plus exposé aux risques d’infections, maladies. Une fatigue persistante ou plusieurs maladies qui s’enchainent et/ou deviennent chroniques sont des signes : les cellules immunitaires ont besoin d’un coup de pouce pour assurer leur rôle de défense de l’organisme.
Dans ce contexte, parmi les soins recommandés pour renforcer les défenses naturelles, il y a tout d’abord :

-          L’hygiène de vie

 Il est important d’avoir tout d’abord une bonne hygiène alimentaire, consommer suffisamment de légumes et fruits riches en vitamines et fibres, boire de l’eau, pratiquer une activité physique régulière, éviter les situations de stress.
L’association de ces facteurs permet de renforcer les défenses de l’organisme et d’agir plus efficacement contre les intrusions. 

-          Les produits de phytothérapie
En complément des mesures d’hygiène de vie,la phytothérapie est une médecine douce et naturelle qui peut apporter des solutions pour une immunité plus efficace. A base de plantes, huiles essentielles, fleurs, la phytothérapie propose des compléments alimentaires riches en substances actives. Une plante ou encore une fleur comme l’echinacee peut soutenir de façon spectaculaire le système immunitaire. La phytothérapie peut aussi se présenter sous forme de gel ou creme à appliquer de façon locale pour permettre l’hydratation des couches supérieures de l’épiderme. Une peau en bonne santé et bien hydratée sera une barrière d’autant plus redoutable contre les pathogènes.

 

Le système immunitaire est un ensemble d’organes et mécanismes qui paraissent complexes, dont on parle peu, et qui pourtant ont un rôle capital dans la protection de notre corps. Sans eux, nous tomberions malade en permanence, et nous mettrions beaucoup de temps pour guérir.
Voilà pourquoi il est important de prendre soin de son système immunitaire, il faut penser à le renforcer continuellement pour assurer une défense optimale de l’organisme.