COMMENT ABORDER LE CHANGEMENT DE SAISON ?

 

 

L’automne est une saison de transition, qui permet à la nature et à l’homme de se préparer à l’hiver et son lot d’agressions. C’est le temps de repartir sur des bases saines pour traverser sereinement la saison froide et hostile pour la santé à bien des égards : chute des températures, retour de l’humidité, baisse de la luminosité, retour des virus et des microbes…

Mais alors, le changement de saison a-t-il un impact sur notre organisme ? Quelles en sont les conséquences ? Comment se préparer au mieux pour faire face à ces désagréments dès maintenant ? Quelles sont nos solutions ?

 

 

 


Quels sont les effets du changement de saison sur notre corps ?


Le dérèglement de l’horloge interne :

Le rythme circadien (ou rythme biologique sur 24 heures) est mis à mal pendant l’automne. En effet, le principal problème pendant ce changement de saison, c’est le dérèglement de notre rythme circadien. L’horloge interne est calée sur les durées d’ensoleillement et l’alternance jour/nuit. Nos sécrétions hormonales qui permettent de réguler ce rythme sont extrêmement sensibles à l’alternance lumière/obscurité et sont continuellement basées sur un cycle de 24 heures. Ainsi, un décalage apparaît entre notre rythme circadien et les signaux envoyés par l’extérieur (notamment avec la diminution de la luminosité et le changement d’heure). Notre corps qui reçoit alors plus ou moins de lumière, a plus de mal à déterminer quelle heure il est, ce qui peut causer des problèmes de sommeil. Il faudra que l’organisme se réhabitue petit à petit à son nouveau rythme.

 

La fatigue saisonnière

-        Une fatigue physique : Changement de saison rime également avec changement d’heure ! La fatigue physique est une des premières conséquences ressenties du changement de saison. L’organisme fait face à un nouveau rythme car la durée des jours change, ainsi que la température et les conditions climatiques. Toutes ces perturbations vont demander à l’organisme de s’adapter ce qui va le fatiguer considérablement.

-        Une fatigue psychique : le manque de luminosité joue sur notre humeur et état d’esprit. Cela est dû, entre autres, au fait que la luminosité et les conditions météorologiques influencent le fonctionnement de notre horloge interne. En l’absence de lumière, le cerveau sécrète une hormone du sommeil (la mélatonine), qui en quantité trop importante peut avoir des effets néfastes. A l’arrivée de la saison automnale, la luminosité baisse, la mélatonine peut être alors secrétée en quantité prolongée, ce qui peut engendrer de l’anxiété et une baisse de moral. Lorsqu’il apparaît, cet épisode (souvent éphémère) ne dure en général que quelques jours, le temps que l’organisme se réadapte à son nouvel environnement.

 

La chute de cheveux

Les différentes variations de température et de lumière bouleversent nos hormones. Le soleil (son rayonnement et sa chaleur) augmente la sécrétion des hormones, qui accélèrent la pousse des cheveux. Les mois chauds stimulent la croissance des cheveux et en automne notamment cette poussée de croissance ralentit et l’excès de cheveux abîmés durant l’été tombent.

 

Une modification des habitudes alimentaires

Intuitivement, nous modifions nos habitudes alimentaires en fonction des saisons. Ce changement s’explique principalement pour deux raisons. Nous adaptons notre alimentation :

-      En fonction des températures. En effet lorsqu’il fait chaud, nous préférons manger des aliments frais et légers, mais dès que les températures baisses, nous apprécions les plats, chauds, réconfortants, gourmands et donc souvent plus caloriques et difficiles à digérer.

-        En fonction de la saisonnalité des cultures. La plupart des fruits et légumes ne poussent que pendant une certaine période de l’année. Il est important de privilégier les fruits et légumes de saison pour leur goût, mais également pour bénéficier de tous leurs bienfaits (vitamines, minéraux …). Le manque d’apports de vitamines et minéraux peut aussi avoir un impact direct sur la baisse d’énergie.

 


Quelques conseils pour aborder le changement de saison sereinement


Afin de ne pas se laisser dominer par la morosité ambiante et pour mieux faire face aux désagréments liés au changement de saison, voici une liste de gestes simples pour adapter son mode de vie :  

Soigner son régime alimentaire : une alimentation équilibrée, riche en vitamines, minéraux et probiotiques, va aider votre organisme à conserver de l’énergie et être en forme. Il est important de consommer des fruits et légumes en fonction de la saisonnalité car, les fruits et légumes d’automne et d’hiver sont gorgés de glucides pour mieux supporter le froid tandis qu’au printemps nous avons par exemple des artichauts ou des asperges pour stimuler les fonctions rénales et éliminer les excès (pour un effet détox). Pour bénéficier au maximum des bienfaits des fruits et légumes en automne ne négligez pas les crudités (la betterave crue, des carottes râpées, des radis, une salade de jeunes pousses d’épinards ou d'endives … ou encore des prunes, des raisins…) au profit uniquement des cuidités (soit la consommation exclusive de légumes et fruits cuits). 

 

Boire de l’eau : les cellules sont composées en majorité d’eau, l’eau est donc essentielle à la vie des cellules. La peau étant la première barrière de défense contre les microbes, il est important de la maintenir hydratée avec une consommation d’eau suffisante, soit minimum 1.5 L d’eau par jour (sous différentes formes : thé, tisane, eau citronnée ou mentholée naturellement, ou encore la consommation d’aliments riches en eau, même en automne, avec : des agrumes, de la poire, des endives, du céleri…).

 

➔ Prendre soin de votre peau : même en donnant un apport hydrique suffisant à notre organisme, les changements de saison affectent directement l’épiderme de notre peau, qui n’est plus soumis aux mêmes conditions météorologiques. Il faut donc l’entretenir, l’hydrater au maximum en appliquant des crèmes ou des gels hydratants, nourrissants et réparateurs.

 

Lutter contre le stress : le stress est reconnu comme un facteur qui peut être responsable du vieillissement cellulaire et de l’affaiblissement du système de défense immunitaire.   Lutter contre le stress au quotidien c’est ; pratiquer une activité sportive et/ou une activité relaxante : dessin, jardinage, couture…lire, rire, complémenter votre alimentation avec des produits de phytothérapie (riches en Magnésium…).

 

Prendre l’air et faire de l’exercice : n’hésitez pas à sortir chaque jour pour prendre l’air, marcher, se balader et profiter des rayons du soleil. Une marche rapide de 10 minutes peut vous aider à maintenir votre forme physique et être réellement bénéfique pour l’organisme.

 

Avoir un sommeil de qualité : lorsque le corps est endormi, il se régénère, ses cellules également. Un sommeil de qualité va aider votre organisme à se renforcer en complément des autres facteurs cités précédemment. Pour resynchroniser votre horloge interne et obtenir un sommeil réparateur, il est donc conseillé de se coucher tôt et à heures fixes, même le week-end, pour garder un rythme régulier.

 

Essayer la luminothérapie : pour pallier le manque de lumière, vous pouvez utiliser la luminothérapie. Durant cette période le soleil est moins présent, la rétine est beaucoup moins stimulée, augmentant par conséquent la sécrétion de mélatonine. Grâce à la luminothérapie le métabolisme de la mélatonine est régularisé et la production de la sérotonine (l’hormone du bonheur) est relancée. Elle vous aidera à lutter contre la fatigue saisonnière et à booster votre moral ainsi que votre bien être dans sa globalité.

 

Booster son système immunitaire : il est important de prendre soin de ses défenses immunitaires pour se prévenir des infections et rester en bonne santé. Face au changement de saison, les variations de température fragilisent particulièrement l’organisme, il est donc primordial de garder ses défenses immunitaires les plus efficaces possible.

 


Des actifs naturels qui peuvent vous aider à booster votre système immunitaire 


  • LA GELÉE ROYALE : c’est le produit de référence pour booster l’immunité. La gelée royale constitue la nourriture exclusive de la reine des abeilles durant toute son existence, ce qui lui confère une résistance marquée aux maladies dont peuvent souffrir les abeilles ouvrières. Extrêmement riche en éléments vitaux (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés…), elle contient un actif particulièrement intéressant (la royalisine antibactérienne) qui protège l’organisme de certains microbes et virus.

 

  • LA PROPOLIS : c’est une cire fabriquée par les abeilles et dont elles se servent pour protéger la ruche contre les invasions microbiennes. La propolis est reconnue pour ses propriétés antiseptiques et antibactériennes.

 

  • LE GINSENG : c’est une plante tonifiante qui stimule l’immunité dont l’usage remonte à plus de 4000 ans. Il est réputé pour ses capacités à renforcer l’organisme, lutter contre les grandes fatigues, décupler l’énergie et protéger le corps contre les infections.

 

  • LES PROBIOTIQUES : l’intestin n’a pas qu’une fonction digestive, il est aussi un des principaux organes de défense immunitaire de l’homme. Il convient donc d’en prendre soin grâce aux probiotiques qui vont maintenir son bon équilibre et le protéger des bactéries nuisibles.


 Les produits BiOénergies


 

Gelée Royale + Ginseng + Vitamine C

Gelée Royale + Ginseng + Vitamine C

Faites le plein d'énergie!

19,90 €
5,5% taxe inclut
 
Sirop Miel & Propolis

Sirop Miel & Propolis

Une incroyable barrière naturelle!

24,90 €
5,5% taxe inclut
Probiotiques 5 +

Probiotiques 5 +

L'atout majeur de votre bonne santé !
24,90 €
5,5% taxe inclut