Tout savoir sur les troubles digestifs

 

La digestion est un processus biologique qui permet un ensemble de transformations mécaniques et chimiques afin que les aliments deviennent des nutriments, assimilables par l’organisme. Les aliments vont commencer le chemin de la digestion par la bouche et le terminer par le gros intestin. Elle comporte plusieurs étapes : l’action de la salive et la mastication dans la bouche, le brassage par l’estomac, l’assimilation au niveau de la paroi de l’intestin grêle et enfin la formation et l’expulsion des selles par le gros intestin.
Divers facteurs peuvent influer sur la digestion et venir entraver son bon fonctionnement : le mode de vie, l’alimentation, le stress ou encore l’âge. Ainsi de nos jours, les sondages montrent qu’un Français sur deux affirme souffrir d’au moins un trouble digestif qui se traduit généralement par des douleurs abdominales (25%) ou des modifications du transit (22%). Ces dernières décennies ont aussi vu apparaître les MICI (Maladies Inflammatoires du Côlon Irritable). Généralement, ce sont des maladies auto-immunes qui touchent en majorité les femmes (54 %) plutôt que les hommes (41 %).
Les troubles digestifs sont souvent tabous, ils perturbent le confort quotidien et peuvent devenir handicapants. Cependant, ces affections peuvent pour la plupart être soulagées de manière naturelle, sans effets secondaires ni contre-indications grâce à l’action des plantes et actifs naturels.


Les troubles digestifs les plus courant


Les troubles digestifs sont fréquents et souvent bénins, or certains peuvent être le symptôme d’une affection plus grave. Même s’ils sont présents de manière occasionnelle, ils sont à prendre en considération, car leur impact sur le quotidien peut devenir pesant et dangereux. Il est conseillé d’agir rapidement pour ne pas laisser le ou les troubles s’installer dans le temps.
Les troubles digestifs les plus souvent rencontrés sont :

-          La dyspepsie : trouble digestif qui se caractérise par une douleur et un inconfort localisé sur la région de l’estomac. Elle provoque une sensation de pesanteur gastrique, d’avoir mal digéré, le « repas qui reste sur l’estomac ». Elle peut aussi donner l’impression d’être rassasiée rapidement (satiété précoce), qui se traduit par la réduction des portions alimentaires.Des brûlures et des douleurs sont généralement associées.

-          Les troubles du transit intestinal : ils peuvent entraîner des diarrhées de causes diverses ou de la constipation aigüe et/ou chronique.

-          Des douleurs abdominales : elles se traduisent par des crampes, des sensations de torsions, des ballonnements, flatulences.

-          De la malabsorption intestinale : la fragilité, l’inflammation et la perméabilité de l’intestin ne permettent plus une absorption optimale des nutriments, vitamines et minéraux. L’organisme se carence et de la fatigue chronique apparaît.


Les causes des troubles digestifs


En fonction de leur localisation et de leur nature, les troubles digestifs peuvent être multifactoriels :

-          Le stress et/ou la fatigue : ils peuvent provoquer des troubles digestifs. Le stress est reconnu par les scientifiques comme étant un facteur favorisant et aggravant dans le développement des maladies digestives. Il peut faire apparaître un trouble latent ou dégrader davantage un trouble déjà présent.

-          L’âge : en prenant de l’âge, les enzymes digestives (processus biologiques qui aident à digérer) sont moins efficaces et ne permettent plus une digestion optimale. L’estomac, les intestins doivent effectuer un travail supplémentaire pour digérer, ce qui peut générer douleurs et inconforts.

-          L’alimentation : certains aliments sont réputés pour générer de l’inconfort digestif, des aliments producteurs de gaz, à goût fort, épicés, riches en lipides. Ces aliments vont créer de la fermentation, irriter la muqueuse intestinale, générer des résidus encombrants ou un excès de production d’acidité.

-          Une maladie chronique digestive et/ou auto-immune : les MICI, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la maladie de cœliaque, la sclérose en plaques.

-          Des allergies qui peuvent provoquer des diarrhées profuses, des vomissements importants.

-          Les médicaments ayant pour effets secondaires une atteinte du système digestif.

-          Un cancer du tube digestif ou organe associé : œsophage, estomac, pancréas, foie, colorectal.


Les symptômes des troubles digestifs


Les symptômes des troubles digestifs vont dépendre de leur localisation, peuvent être associés ou non :

-          Régurgitations

-          Reflux acide

-          Nausées/Vomissements

-          Troubles de la déglutition

-          Hoquet

-          Douleur thoracique

-          Sensation de pesanteur gastrique

-          Éructations

-          Douleurs abdominales

-          Ballonnements

-          Flatulences

-          Modification de l’appétit

-          Diarrhée

-          Constipation


Les traitements des troubles digestifs


Le traitement des troubles digestifs va être envisagé en fonction des symptômes et de leur origine. Lorsqu’ils sont occasionnels, ils peuvent généralement s’estomper au bout de quelques heures ou quelques jours. Cependant, dans certaines situations, il est alors recommandé de consulter un professionnel de santé et éventuellement d’effectuer des examens complémentaires.

-          Si les troubles persistent depuis plusieurs jours

-          Si les symptômes s’aggravent

-          Si des symptômes non-digestifs apparaissent

-          En cas de traces de saignements digestifs (buccal/rectal)

En fonction du trouble digestif, les mesures de première intention seront :

-          La prescription d’une alimentation adaptée : régime normal léger, sans résidus, sans fibres…

-          La mise en place de médecine douce : phytothérapie, acupuncture.

La prescription d’un traitement médicamenteux : probiotiques, laxatifs, antispasmodiques, antibiotiques…

che afin de réveiller le corps et l’esprit, et enfin conserver une vie sociale en voyant des amis ou de la famille.


L'approche phytothérapie


L’action des plantes et d’actifs naturels est vivement recommandée lorsque les troubles digestifs sont ponctuels, et aussi chroniques.
La phytothérapie va apporter une action douce, non-invasive, sans effets secondaire ni contre-indication. Elle va aider à soulager les douleurs, réguler le transit, retrouver un confort digestif, limiter la production de gaz.
En cas de troubles digestifs chroniques, elle va contribuer à réduire la fréquence des crises, limiter leurs symptômes et soulager les douleurs importantes.
Voici plus en détail quelques plantes et actifs réputés pour leurs propriétés sur la digestion :

Bétaïne

La bétaïne est un acide aminé dérivé de la glycine. Elle a été découverte en 1860 comme étant une substance végétale extraite de la betterave. Nous fabriquons au sein de notre organisme de la bétaïne, plus précisément notre foie et nos reins, à partir de la choline. Avec le temps ou certains facteurs, la bétaïne devient insuffisante, ce qui peut entraîner des troubles digestifs. La bétaïne permet de favoriser la sécrétion de la bile par effet cholérétique, le bénéfice est une meilleure digestion des graisses.

Graines de coriandre

Aide à mieux digérer les déchets et lutte contre les gaz intestinaux.

Anis vert

Contribue au fonctionnement normal du tube digestif, soutient le débit du suc digestif et atténue les ballonnements.

Cumin

Favorise la digestion, contribue au confort digestif, lutte contre les douleurs et spasmes de l’estomac.

Séné

Le séné provient d’un arbuste originaire d’Inde, les fruits forment des gousses aplaties contenant des graines. Ce sont ces graines qui sont utilisées pour favoriser le péristaltisme. Ses propriétés laxatives douces sont recommandées pour lutter contre la constipation.

Tamarin

Le tamarin est le fruit issu de l’arbre le tamarinier. Sa pulpe fibreuse, légèrement sucrée et acidulée est réputée pour augmenter la motricité de l’intestin, son action purifiante qui favorise l’élimination des déchets et son action pour combattre la constipation.

L’artichaut

L’artichaut a des propriétés hépato-protectrices reconnues : il favorise la production de la bile,  la digestion des graisses et permet de lutter contre la constipation.


 Les produits Bioénergies



Acti-Digestion

Acti-Digestion

Pour en finir avec les digestions difficiles !

19,90 €
5,5% taxe inclut
Transital

Transital

Des actifs naturels pour libérer votre transit.
24,90 €
5,5% taxe inclut
Draineur hépatique

Draineur hépatique

Prenez soin de votre foie

19,90 €
5,5% taxe inclut